Home / France / Le Pontet : un élu RN traqué par les crouilles et le gouvernement pour avoir fait une blague très drôle sur le génocide des envahisseurs musulmans

Le Pontet : un élu RN traqué par les crouilles et le gouvernement pour avoir fait une blague très drôle sur le génocide des envahisseurs musulmans

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 août 2019

Tenue numérique de base en sortie épuration ethnique

« Quitter Facebook pour ne pas faciliter le boulot des juifs », épisode #98999.

20 Minutes :

« Cet élu doit démissionner. Son commentaire encourage les actes terroristes et violents et incite à la haine raciale. » Contacté par 20 Minutes ce jeudi, le président de SOS Racisme 84 Eric Moustaqil est très en colère. Il vient de découvrir un commentaire raciste posté sur Facebook par Christian Rippert, conseiller municipal Rassemblement national​ au Pontet, dans le Vaucluse.

Eric OMAR Moustaqil pour être précis, maghrébin membre du Parti Socialiste.

Li ripoublik.

« Je fonce et j’écrase toute cette mer** », a commenté l’élu sous une photo de prière de rue, sur un post repéré par France Bleu Vaucluse.

Les coms en question :

Le problème n’est pas de faire « l’apologie du terrorisme » – si jamais cela veut dire quoique ce soit – mais de se faire surprendre par le régime en train de le faire.

Au reste, c’est très clairement de l’humour.

Souhaiter rouler au poids lourd sur des bougnoules en train de lever leurs culs dans une rue de France est par évidence un geste humoristique.

Joris Hébrard, maire RN du Pontet, affirme auprès de la radio locale que cette réflexion islamophobe « stupide […] n’engage nullement la commune [puisque] Christian Rippert a tenu ces propos depuis son compte Facebook personnel et dans le cadre de sa vie privée. »

SOS Racisme 84 va porter plainte. Le commentaire a déjà été signalé à la gendarmerie du Vaucluse par un élu d’opposition.

Cet élu ne sera pas viré tout de suite. Il va devoir attendre encore dix jours, le temps que Marine revienne de vacances avec ses chats.

Entretemps, Louis Aliot va très probablement l’insulter sur demande des juifs et de la meute maghrébine.

La prochaine fois, Christian sera sur un réseau avec un pseudo, une adresse email bidon, protégé par un VPN et TOR.