Home / Les dernières actualités / Les juges rouges italiens tentent un nouveau putsch anti-SALVINI pour faire débarquer les sous-hommes du tiers-monde pour le compte de la finance juive

Les juges rouges italiens tentent un nouveau putsch anti-SALVINI pour faire débarquer les sous-hommes du tiers-monde pour le compte de la finance juive

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 août 2019

Et bien on dirait que la tension politique remonte en Italie.

Il n’aura pas fallu longtemps pour que les serviteurs de la banque juive fassent tomber le masque.

Le Journal Du Dimanche :

En mer Méditerranée depuis 14 jours, avec 147 migrants à son bord, l’Open Arms pourrait voir sa situation se débloquer. Selon le quotidien espagnol El Pais, un accord européen est sur le point d’être trouvé pour répartir l’accueil de ces rescapés. La France, l’Allemagne et l’Espagne auraient accepté de prendre leur part pour résoudre cette situation qui n’en finit plus de se répéter. Depuis un an, le gouvernement italien refuse de laisser accoster un navire sur son territoire avant que la répartition des migrants entre pays européens ne soit effectuée.

Rien de nouveau jusqu’à présent.

Déverser les pires déchets raciaux d’Afrique en Europe de l’Ouest est devenu un concours de beauté gauchiste international.

Regardez-moi ces faciès simiesques sortis tout droit du néolithique, c’est impressionnant.

Surtout celle du milieu.

Son crâne est plus large que long.

Mercredi, la justice italienne avait autorisé le navire humanitaire espagnol à s’approcher de l’île de Lampedusa en suspendant un décret pris par Rome interdisant les eaux territoriales italiennes. Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a annoncé un recours « urgent » contre la décision, et a signé un nouveau décret, au motif que le comportement de l’Open Arms depuis le premier décret démontrait son « objectif politique de porter (les migrants) en Italie ».

Bien sûr.

C’est le fameux (((état de droit))) grâce auquel, pour une raison obscure, un juge peut invalider ce qu’un leader élu met en place avec l’appui de l’opinion publique.

C’est la même chose aux USA lorsque Trump essaie de faire quelque chose.

Dans ce système juif qu’est la démocratie, les choses fonctionnent selon un principe simple : face les Blancs perdent, pile les juifs gagnent.

Un nouveau décret qu’a refusé de signer la ministre de la Défense italienne Elisabetta Trenta, membre du Mouvement 5 Étoiles, actuellement en guerre ouverte avec Matteo Salvini. La veille, elle avait déjà dépêché deux navires pour escorter l’Open Arms, dans un souci d’évacuer les 32 mineurs à bord.

De son côté, l’ONG Proactiva Open Arms a assuré qu’elle n’envisageait pas d’accoster de force, comme l’avait fait le Sea-Watch3 fin juin. « La seule chose qui manque, c’est qu’on nous assigne un port », a déclaré Oscard Camps, fondateur de l’ONG, lors d’une conférence de presse à Madrid.

Dans une interview mercredi matin à la radio espagnole Cadena Ser, il a mis en avant les risques de violences entre les migrants épuisés et stressés. Selon lui, les 19 membres d’équipage de l’Open Arms ont de plus en plus de mal à gérer les tensions provoquées par la promiscuité, l’incertitude et l’état de « stress post-traumatique très élevé » des migrants. « Imaginez-vous qu’il y a deux lavabos et 180 m2 abrités. Il y a des disputes pour un coin d’ombre, pour un coin de soleil, des disputes pour la nourriture, des disputes pour la queue au lavabo », a-t-il raconté.

C’est bien synthétisé.

C’est ce qu’ils font dans leurs pays et c’est ce qu’ils continuent de faire chez nous une fois que les démocrates les ont laissé entrer.

Il suffit d’attendre qu’ils soient 50 ou 100 millions, d’ici 20 ou 30 ans, et ils régleront leurs différents territoriaux comme chez eux : à la machette et à l’AK 47.

J’imagine que les ONGs gauchistes blanches continueront d’essayer de réparer les nègres envers et contre tout.

Outre l’Open Arms, un second navire cherche un port. Il s’agit de l’Ocean Viking, de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, qui transporte actuellement 356 migrants dont 103 enfants. Mais selon El Pais, l’accord européen ne concerne pas cette embarcation.

A Paris, la présidence de la République avait assuré mercredi que la France était « active », « en lien avec la Commission européenne », pour trouver une solution pour les quelque 500 migrants des deux navires, tout en rappelant ses deux principes : débarquement dans « le port sûr le plus proche » puis répartition des migrants.

Submerger l’Europe de nègres est devenu le dernier point programmatique de la gauche.

Il n’y a plus rien d’autre.

C’est aussi vrai en France qu’en Italie.

D’ailleurs ces imbéciles du Parti Démocratie italien et du Mouvement 5 Étoiles offrent une voie royale à Salvini à la veille des futures élections législatives.

Avoir cette coalition de paumés essayer par tous les moyens de faire débarquer ces nègres hirsutes sous le nez des Italiens épuisés par une décennie de crise économique pour essayer d’avoir le dernier mot face au patron de la Ligue, seuls des gauchistes totalement déconnectés des réalités en sont capables.

Ces gens vivent dans un autre monde.

Salvini n’a plus qu’à leur rentrer dedans. A commencer par cette Boomeuse qui sert de pot de fleurs au ministère de la Défense italien.

Le ministre de la DEFENSE n’a pas signé l’interdiction de débarquer. L’humanité ne signifie pas d’aider les trafiquants et les ONG. C’est grâce à ce concept présumé d' »humanité » que l’Italie est devenue le camp de réfugiés de l’Europe dans les années du gouvernement PD.

Une coalition PD-M5S mènerait l’Italie exactement au point où elle en était avant l’arrivée de Salvini mais avec une nouvelle crise financière en plus.

Si la Ligue confirme pouvoir rassembler plus du tiers des suffrages, elle peut se forger une majorité avec les Frères d’Italie et Forza Italia de Berlusconi.

Berlusconi n’est pas ma tasse de thé mais s’il peut permettre à Salvini de devenir premier ministre et de prendre définitivement les rennes de l’Italie, pourquoi pas.

Il suffirait de lui donner un os à ronger.